LoadingA 0

Touches:

Polly Partie De Collecte!, Jeux de Polly Partie De Collecte! Gratuits en ligne

Ca ne laisse pas beaucoup de temps pour une vie personnelle, n’estce pas ? Et toi ? Estu aussi ce type de personne ? Marié jusqu’au coup j’en ai peur. Le travail prime d’abord. Bien que parfois j’aimerais que ça ne soit pas le cas. Ouais, Je connais ce sentiment. Attends une minute. Regarde au niveau du bar. A h. Que le jeu commence. Très bien. Fais attention. Bonsoir. Nigel Wyndham, député général. Jean Harrington. Ennuyée. Et bien, nous pouvons y remédier, Melle Harrington. Euh, un pour la demoiselle, s’il vous plait. Oh, une bague. C’est décourageant. Oh, et bien, ça n’a pas a l’être. Aux nouvelles amitiés. Maintenant ditesmoi, mademoiselle Harrington, êtesvous venue seule ? Si c’est le cas, cela serait une grave injustice. Mon rendezvous est plus intéressé par Internet que par moi. Dans ce cas, ça ne le dérangera pas si je vous demande une danse. Vous savez quoi ? Je m’en fiche si c’est le cas. Allonsy ? Mmhmm. Donc Jeux de Voiture Ditesmoi, Melle Harrington, que devraisje savoir à votre sujet ? Et bien, l’essentiel ne se voit pas au premier coup d’oeil. Et bien, le premier coup d’oeil est irrésistible. Vous savez, les actions parlent plus fort que les mots. Ce qui signifie ? Ce qui veux dire que si je suis tellement irrésistible, alors pourquoi n’utilisezvous pas vos deux mains ? Excusez moi, votre excellence. Oh, excusez moi. Pardonnez moi. Ça arrive. Oh. Désolé monsieur.Vous étiez la. Quelles manières! Excusez moi. Oh. Oh! Excusez moi. Monsieur Alfred Heath ? oui. Puisje vous parler, monsieur ? Il semble y avoir deux vous, ici ce soir. Bien. Essayons de cette façon. JeJe dois vous demander, êtes vous aussi agressive dans vos autres activités que vous l’êtes sur la piste de danse ? Ah, vous savez, qu’est ce que je peux dire ? J’aime être le meneur Jeux de Voiture tout le temps. Bien, il y a évidemment eu une grave erreur. Je suis le véritable sir Alfred, donc s’il y a une autre personne, euh, ici en tant que sir Alfred, et bien il y a donc un imposteur. Euh, vous avez une carte d’identité ? Euh, jeje n’en ai pas.


Remonter