LoadingA 0

Touches:

Camion laiteuse, Jeux de Camion laiteuse Gratuits en ligne La Qualité Du Jeu

Je ne resterai pas debout deux heures. Tu la connais, elle sera sûrement en retard. Bonne nuit. Attends. Je t’aime, Adrian. Je suis très heureux d’être ton père, et d’être marié à ta mère. On est une famille. On est une famille dans la maladie et la santé, dans la richesse ou la pauvreté Jeux de Voiture Tu as bu ? Non, pas du tout. Tu devrais aller te coucher et te reposer. Tu as l’air bizarre. Bonne nuit. Bonne nuit. Je t’aime. Je t’aime. Alors, ta journée ? Amy s’en va à Paris pour un programme de musique. Je ne peux pas lui dire. Pas avant son départ. Quand ? Demain. Purée. C’est un programme d’élite. C’est la meilleure chose qui lui soit arrivée depuis longtemps. Tout le monde est excité pour elle. Je ne peux pas lui dire maintenant. Je suppose que non. Dieu soit loué. Je ne supporterais pas de lui dire et ruiner sa vie avant qu’elle parte pour l’été. Sinon, tu as parlé avec Adrian ? Oui. Sa mère rentre ce soir. Elle lui parle demain matin. Et après, elle dit qu’on parlera. Mais j’ignore pourquoi. Je suis sûr qu’elles prendront une décision, et que j’aurai rien à dire. Je lui ai dit que je veux être impliqué, à ta demande. Tu lui as parlé, c’est bien. Honnêtement, je veux être d’accord avec sa décision, mais je n’en suis pas sûr. J’ai peur qu’elle fasse quelque chose demain que je regretterai ou qu’elle regrettera. Je ne sais pas. Moi non plus. Bon, écoutemoi Jeux de Voiture Ça ne va pas ? J’ai quelque chose à te dire. Ça va sûrement t’énerver. Mais on sera souvent énervés l’un contre l’autre. Ça arrive. Surtout dans ces situations. Quoi ? Je n’avais pas de dîner d’affaires. Je dînais avec le père d’Adrian. Je lui ai dit. Et qu’on ferait ce qu’ils veulent. “On” ? Il n’y a pas de “on”. Ça ne regarde que moi et Adrian et Amy et Jeux de Voiture Comment t’as pu ? Je le devais. C’était ce qu’il fallait faire. Il est tard. Il est presque minuit. Je dois partir. Je veux être sûre que tu saches où sont les affaires. Je le sais. Je suis là presque tous les jours. C’est fou que tu veuilles rester un mois ici. C’est adorable, surtout avec ma famille de fous. Tu manqueras à John. Mais ça ira. Je l’emmènerai chez moi le weekend et chez ma famille, comme on avait dit, comme on avait décidé. Je sais. Mais si tu veux rester là le weekend et ne l’emmener chez toi que quand je rentrerai, tu peux. Je pourrais. Faisle. Rester un mois ici avec ton père, ta mère, Robbie et Jeu de Voiture ? C’est qu’un mois. Tu seras soit à l’école, soit au travail. Ça ira. Je le fais chaque jour. Peutêtre. On verra comment ça se passe. S’il te plaît. Si ça compte autant pour toi, d’accord. J’essaierai. Rien de promis. Merci. Merci. Je t’aime. Tu quoi ? Comme un frère ou le père de mon fils qui m’intéresse pas. Oh, merci. Tu m’as comprise et tu sais que j’aime Ben. Je l’aime. Il me conduit à l’aéroport. Son chauffeur nous y conduit demain aprèsmidi. Et demain soir, je serai à Paris ! Je suis nerveuse, mais surtout excitée. J’en reviens pas que ça m’arrive. Un truc bien m’arrive enfin. Salut, mari. Je suis là. Salut, femme. Content que tu sois là.

Jeux de Voiture



Remonter